Travailler en intérim apporte de nombreux avantages. Souvent méconnu ou mal apprécié, l’intérim offre cependant de nombreux bénéfices qui pourraient vous aider à décrocher une mission voir un contrat de travail. Avec la crise actuelle, de plus en plus d’entreprises ont recours à l’intérim. Travailler en intérim implique passer par une agence qui se charge de toute l’administration. Une fois le contrat établi avec l’agence d’intérim et l’entreprise utilisatrice, les intérimaires ont les mêmes droits que tous les autres salariés. Rompre ou suspendre un contrat de travail en intérim est-il possible ?

blog connectt 2 3001
Travailler en intérim implique une signature de contrat entre les 3 parties

Travailler en intérim

Que vous soyez à la recherche d’une mission, d’un CDD ou d’un CDI, travailler en intérim peut être une solution efficace et rapide. Cela peut vous permettre d’acquérir de l’expérience ou de sortir du chômage ! La première chose à faire est donc de vous approcher d’une agence intérimaire avec qui vous pourrez évaluer vos besoins et expliquer ce que vous recherchez. Cette dernière possède un vivier important de clients, appelés entreprises utilisatrices et sera capable de vous trouver une mission qui vous convient : quelques soient vos qualifications ou le poste que vous recherchez, l’agence intérimaire aura forcément une solution pour vous. Un contrat sera établi entre les 3 parties : l’agence interimaire, l’entrerpise utilisatrice et vous même, c’est-à- dire l’interimaire.

Suspendre Le contrat de travail en intérim

Un intérimaire ne travaille pas officiellement pour l’entreprise utilsiatrice mais une fois le contrat signé, il a les mêmes droits que tout salarié, le temps de sa mission. Il en va donc de même pour une rupture de contrat.

Comme tout contrat, le contrat de mission est temporaire et possède une date de début et une date de fin précisées dans le contrat et acceptées par toutes les parties.

Ce contrat est réglementé et encadré par le code du travail (article L. 1251-11 du Code du travail) et des règles doivent être suivies en cas de suspension.

Dans certains cas, le contrat de travail temporaire peut être rompu comme un CDI. C’est le cas par exemple pour :

  1. une maladie
  2. une adoption
  3. un accident de travail
  4. une maladie professionnelle
  5. une faute grave de l’une des parties
  6. un cas de force majeure 
Rompre un contrat, même en intérim,est difficile

Rompre le contrat de la part d’un intérimaire

Rompre un contrat n’est jamais chose facile et simple. Elle est cependant possible et réglementée pendant la période d’essai,  sa durée varie selon le contrat.

Rompre le contrat de la part de l’agence d’intérim

Si cela n’est pas dûs à un cas de froce majeure ou une faute grave, l’agence d’intérim se doit de proposer un nouveau contrat de mission à l’intérimaire et ce, dans un délai de 3 jours ouvrables.

Il est donc difficile et souvent rare de rompre ou suspendre un contrat de travail en intérim. En cas de problème, il est recommandé de discuter directement avec votre agence d’intérim pour éviter tout conflit. N’oubliez pas que l’agence d’intérim peut vous proposer plusieurs missions et vous aider à décrocher un CDD.