Confinement, déconfinement, crise sanitaire, nous aurons eu une année 2020 un peu complexe et perturbée par ce virus. Nous avons dû changer quelques habitudes quotidiennes et de nouvelles formalités ont fait leur apparition.On entend parler de passeport sanitaire mais si l’on vous dit passeport intérimaire, savez vous à quoi cela correspond?

La santé et sécurité des intérimaires

L’intérim propose des contrats ou des missions dans des secteurs variés ou les risques d’accident sont plus ou moins importants. Le secteur du BTP est un secteur qui a recours à l’intérim et qui donc doit protéger ses intérimaires. La santé et la sécurité de tous les salariés doit être un sujet central au sein de toutes les entreprises françaises comme des agences d’interim.

En mesure préventive, l’équipement des salariés s’est amélioré ces dernières années et des EPI (Equipement de Protection  Individuel) ont vu le jour et sont devenues obligatoires pour tous salariés ou intérimaires qui travaillent dans un secteur à risque, comme le bâtiment ou le transport. 

Cette mesure a permis de réduire considérablement les accidents de travail mais malgré tout, les accidents se produisent encore. 

Pour encore plus protéger les salariés un autre dispositif a été mis en place: à savoir le Passeport sécurité intérimaire.

Au fil des années, les causes d’accidents ne changent pas. Les travaux en cause sont les suivants :

  • Les manutentions manuelles : 48,5%
  • Les chutes de hauteur : 17,1%
  • L’outillage à main : 14,9%
  • Les chutes de plain-pied : 13,8%
  • Le risque routier : 1,6%

Les accidents de travail dans le BTP sont en baisse mais les décès liés à une blessure sur le chantier restent encore importants. Il faut donc continuer de sensibiliser aussi bien les entreprises que les travailleurs pour identifier et connaître les vrais risques et les dangers du métiers,

Respecter les consignes obligatoires reste donc un moyen pour réduire les décès.

Le Passeport sécurité intérimaire ou Pasi a été mis en place en France par 3 organismes du secteur du Bâtiment et des Travaux Publics :

  • OPPBTP
  • EGF.BTP
  • ASE BTP

Les accidents pour les salariés intérimaires restent élevés et avec la mise en place de ce passeport un cahier des charges doit être respecté et les règlements doivent être connus par tout intérimaire qui travaille. Avant son arrivée sur un chantier, l’intérimaire doit pouvoir présenter ce passeport.   

Pour l’obtenir,il doit suivre une formation professionnelle sur 2 jours et à l’issue de leur apprentissage, ils obtiennent alors le Passeport sécurité.